SJ Hexagon - шаблон joomla Оригами

Pr Louis Monnier à Fès

Cette page est en cours de construction.

La pédagogie, l’éducation thérapeutique et la prévention ont été ont été l’un des thèmes du 1er congrès de l’ADN qui s’est tenu à Fès au mois d’Octobre 2014. Cette présentation a fait l’objet d’une conférence de 60 minutes. Au cours de son exposé, le professeur Louis Monnier (Université de Montpellier) a insisté sur l’harmonie et la complémentarité de ces trois composantes sur les actions thérapeutiques.

La pédagogie apparaît comme un facteur crucial pour que l’éducation thérapeutique atteigne un haut degré d’excellence et pour que la prévention du diabète et de ses complications soit optimale. Comme toute méthode thérapeutique, l’éducation des personnes ayant un diabète doit chercher à atteindre l’efficience avec ses « trois » composantes : l’efficacité, la sécurité et la qualité de vie du patient. L’efficience dépend de l’application de « trois mesures » thérapeutiques : le régime, l’activité physique et les traitements pharmacologiques. Toutes ces mesures sont elles mêmes à moduler en fonction de la vulnérabilité du patient estimée à partir de « trois » paramètres : son âge, la durée de son diabète et la présence/absence de complications diabétiques. En terme de santé publique, la prévention par l’éducation thérapeutique ne peut s’exercer pleinement que si elle touche un grand nombre de personnes. Pour cette raison, l’efficience thérapeutique doit cibler des pathologies fréquentes à haut risque cardiovasculaire comme le diabète.

Au cours des dernières années, il a été montré que l’éducation thérapeutique et l’amélioration de notre arsenal médicamenteux a permis de mieux atteindre les « trois » grandes cibles thérapeutiques du diabète: HbA1c < 7%, pression artérielle < 130/80 mmHg et LDL cholestérol < 1g/L.

Cette conférence a fait l’objet d’une publication dans la revue Médecine des maladies Métaboliques (numéro du mois de Février 2015). Ce fut un plaisir pour le conférencier d’associer à cette publication les docteurs  El Azrak et  Essekkat qui par leur action soutenue et leur ténacité ont permis la naissance de l’ADN.

  • Angle Bd El Fida et Rue 29, N°3, Bouchentouf, Casablanca
  • +212 -522 -817878
  • +212 -522 -520530
  • Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Activités Récentes

Ecrivez Nous

  Mail is not sent.   Your email has been sent.
Top
We use cookies to improve our website. By continuing to use this website, you are giving consent to cookies being used. Cookie policy. I accept cookies from this site. Agree